Follow by Email

vendredi 25 mars 2011

TIC ET PÉDAGOGIE : LA RÉVOLUTION DU TBI par Lamago Merlin Ferdinand, PLEG, http://fr.netlog.com/ferdymerlin/blog/tag=%C3%A9ducation


Si l'éducation apparait à tous égards comme la clé du développement en Afrique, il faut reconnaître que sa qualité ne cesse de se déprécier au fil du temps. La maîtrise des masses scolaires constament en regain de croissance est un malaise réel qui se pose aux systèmes éducatifs comtemporains. Peut-on raisonnablement travailler avec 150 élèves par classe, sans aucun support pédagogique? Aujourd’hui les TIC et précisement le Tableau Blanc Interactif (TBI) ouvrent des nouvelles perspectives dans la gestions des classes à effectifs pléthoriques. Ce dispositif qui permet à l’enseignant de projeter sur le mur de la classe des documents pédagogiques et aux élèves de travailler simultanément en groupe de huit ou dix autours des "des tablettes numériques, constitue une véritable révolution en matière d'enseignement-apprentissage. Les expériences pionnières réalisées en Afrique occidentale revèlent des résultats encourageants; suffisants pour engager les autres systèmes éducatifs sur cette voie.


Mots-clés  

Ma blogosphère : LMS Selection

 Publié par stéphane wattier dans Ma blogosphère
LMS Selection est à ma connaissance l’unique blog francophone à traiter exclusivement des Learning Management Systems (plateformes de gestion de la formation). L’approche y est résolument pédagogique comme en témoigne, entre autres exemples, son dossier consacré à l’hébergement d’un LMS.
Un grand merci à son animateur, Sébastien Fraysse, expert en technologies e-learning, d’avoir accepté de répondre à mes questions.
*****
1/ Pourquoi un blog exclusivement consacré aux LMS ? Quelle est sa finalité ?
Sébastien Fraysse : Le choix d’un LMS est une étape fondamentale dans la mise en œuvre d’un projet e-Learning. Les investissements financiers et humains nécessaires sont lourds, les attentes fortes et les résultats parfois décevants. Les choix sont donc difficiles et il y a 2 raisons à cela. La première est que l’offre LMS est pléthorique (+ de 200 LMS identifiés) et très inégale en termes de qualité et de finalités. La seconde est qu’il faut insérer le choix de l’outil dans une vrai démarche pédagogique et organisationnelle.
La demande d’information est donc importante et ce blog vise à y répondre très modestement. Il reflète par ailleurs une expertise et un travail de veille très intense, qui constituent le socle des services que je propose : l’accompagnement au choix et à la mise en œuvre des LMS. Mon second blog, e-Learning Strategy , se veut plus généraliste et couvre pêle-mêle divers sujets : usages, normes, aspects business, etc…
2/ Qu’est-ce qu’il vous apporte dans votre pratique professionnelle ?
Sébastien Fraysse : Un blog est un investissement important en terme de temps. Mais il a au moins 2 mérites. Le premier est qu’il oblige à une prise de recul régulière, un exercice de réflexion et de synthèse. Ces respirations sont nécessaires dans un quotidien souvent surchargé. Dit autrement, cela permet de « lever le nez du guidon », ce qui est fondamental pour savoir où l’on va !
L’autre avantage indéniable d’un blog est qu’il rend votre expertise plus visible et permet d’étendre vos relations. C’est en cela un vrai outil de communication. Il entre dans la panoplie des instruments commerciaux, mais sans agressivité. Il repose sur le « donner pour recevoir », principe que je trouve particulièrement adapté aux profils qui doivent se vendre en valorisant leur expertise.
Mais il y a surement des 10aines de façon d’envisager et de faire vivre un blog. J’apprends tous les jours, en découvre le potentiel, les effets inattendus et parfois les difficultés. Par exemple, je réalise mieux la difficulté de déclencher de véritables échanges via les commentaires. Il faut trouver des sujets pertinents et ouverts, et faire le lien avec les réseaux sociaux sur lesquels le dialogue s’instaure souvent plus facilement.
3/ Quelles sont les tendances des LMS qui vous semblent intéressantes ?
Sébastien Fraysse : A mon sens, la tendance la plus marquante est le niveau d’intégration des LMS avec le système d’information des organisations. L’intérêt du LMS vu comme un système isolé tend à faiblir. Les LMS commerciaux ont beaucoup apporté par leur capacité à répondre, non seulement à des problématiques de formation, mais aussi à des enjeux guidés par les RH et par des besoins opérationnels quotidiens.
Pour le reste, je pense que la réponse aux besoins de mobilité, d’apprentissage informel, de support de la performance et de gestion des connaissances sont les véritables enjeux de demain. Les LMS ne devront pas seulement y répondre par des batteries de fonctionnalités. Ils devront permettre, voire guider, la mise en œuvre de processus cohérents.
4/ Les réseaux sociaux - et l’exigence croissante de collaboration en entreprise - n’imposent-il pas de redéfinir le rôle du LMS ?
Sébastien Fraysse : On assiste de toute évidence à un nouveau bouleversement. Certains LMS tentent d’y répondre en ajoutant des fonctionnalités de collaboration et de réseaux sociaux de plus en plus poussées. Sauf que la collaboration n’est pas propre à la formation et au LMS. C’est une problématique globale à l’entreprise.
Je pense donc que les LMS devront s’intégrer avec des solutions de collaboration transverses à l’entreprise. Un peu à l’image de ce qui se fait déjà pour les classes virtuelles. Les entreprises adoptent des solutions de vidéo-conférence (WebEx, Connect, etc…) pour l’ensemble de leur besoins (e.g. réunions) et les LMS s’y intègrent pour les besoins propres à la formation.
Les systèmes de réseaux sociaux devraient suivre le même chemin en fournissant des solutions globales et ouvertes, que les LMS exploiteront dans des cadres plus ou moins formels dédiés aux activités pédagogiques. Des « normes » comme OpenSocial devraient faciliter cette transition.
*****
Rendez-vous sur LMS Selection pour en savoir plus. Et si vous-mêmes avez des questions à ajouter, n’hésitez pas !

A consulter sur le même thème :

ShareThis
Tags: , ,