Follow by Email

samedi 26 mars 2011

contribution au travail collaboratif


1-      Introduction (Faye, Fadhila)
Les nombreuses théories de l’éducation qui ont traversées le temps depuis le moyens âge et bien avant, ont toujours sous tendues les actions des rhéteurs, percepteurs, enseignants et autres praticiens de l’éducation. Depuis l’apparition et le développement du web, le concept d’apprentissage collaboratif fait son chemin dans le paradigme de TIC et éducation, sous l’impulsion notamment des théories socio constructivistes. En effet, pour les auteurs de ce courant comme Doise et Clermont Perret, « l’interaction avec des pairs permettrait d’agir sur le développement cognitif ».Avec Les rythmes de travail actuels, les déplacements pendulaires et le besoin de flexibilité dans le monde du travail et de l’éducation l’apprentissage collaboratif se développe de plus en plus  ce qui amènent les ministres de l’éducation nationale de chaque pays  à proposer à leurs apprenants des formations  qui permettront  à chacun de faire une utilisation raisonnée des technologies de l’information et de la communication ainsi d’utiliser les Tics pour mieux échanger des informations     approfondir des connaissance. Ainsi, le chat, le forum, le wiki, le blog entre autre sont devenus des outils familiers aux apprenants ou aux enseignants qui intègrent la formation à distance.
Dans le cas précis du cours EC 15, nous nous intéressons surtout à l’usage pédagogique qui est faite du forum, du chat et du blog. L’objectif est de pour nous de mieux cerner les caractéristiques de ces outils pour en faire des instruments de collaboration dans nos apprentissages et plus tard dans la formation de nos futures apprenants. Nous nous emploierons donc à faire la présentation de chaque outil avec ses concepts principaux et sous jacents d’un point de vu aussi bien théorique que pratique. Ce qui nous permettra alors d’identifier les avantages et les inconvénients de leurs usages dans un contexte d’apprentissage. Des exemples seront alors donnés pour étayer l’analyse. A la lumière de ces analyses, nous proposeront des possibilités de d’utilisation de ces outils dans des activités d’enseignement apprentissages, dans nos contextes professionnels actuels. Pour finir, chacun des membres de l’équipe 1, partagera son expérience personnelle de la découverte des outils ci avant cités.
2-      Avantages et inconvénients  des blogs, forums, chats, wikis :
Outils
Avantages
Inconvénients
Wikis
-       Un travail collaboratif qui permet un gain conséquent de temps.
-        Chacun peut corriger les erreurs des autres et il est facile de travailler à plusieurs sur le même document.
-        L'accès à l'ajout ou la modification de pages est très intuitif sur un wiki. De plus, les formulaires d'édition sont conçus pour faciliter la tâche des rédacteurs.
-       Prendre en main un wiki est très rapide. Quelques minutes suffisent pour savoir comment naviguer à travers les différentes pages, les modifier et en créer des nouvelles.
-       Technologie avancée : les moteurs de wiki proposés aujourd'hui sont fiables et évolués : ils disposent d'un mécanisme d'historique, d'espaces de discussion.
-       un Wiki peut servir de base de connaissances sur un sujet, de documentation pour un logiciel.

-       Sur un wiki, n'importe qui peut se prétendre rédacteur en chef. Chacun peut donc déterminer les sujets qu'il souhaite traiter, mais aussi définir la manière dont le sujet va être abordé.
-        Le problème de neutralité des informations, n'importe quel plaisantin peut polluer les pages d'un wiki. 
-       De nombreux liens sur les wikis mènent à des pages vierges tout simplement parce que la page en question n'a pas encore été écrite. Un problème plutôt déroutant pour les novices.
-       La participation inégalitaire aux rubriques.

Forums
-       Recevoir des réponses en un peu de temps.   
-       Avoir différents avis sur le thème qu’on veut développer
-       ils peuvent développer l'esprit critique et nous aider à voir les erreurs
-       chronologie dans les réponses
-       il se peut que les informations données soient inexactes
-       vulgarité, insultes, propos racistes.   
-       Des entreprises ciblant les jeunes utilisent parfois les  forums pour vendre indirectement leurs produits
-       On reçoit trop de message à la fois, on pourra tomber dans l’anarchie totale.
Blogs
-      un blog n’est pas cher
-      Il permet de gagner du temps et de l’espace
-      il permet de centraliser un peut dans un même lieu plusieurs informations
-      on peut l’utiliser comme un outil de gestion de connaissance
-      les différents avis et remarques laissés par le public  peuvent aider l’auteur quand à la correction des informations  et des d’ouvrir un débat ainsi la richesse du contenu 
-       l’utilisation d’un blog par un groupe d’étudiants peut les aider à développer.
•    des compétences rédactionnelles
      •    de la créativité (pour renouveler ses sujets, ses approches, ses thématiques)
      •    de la réactivité (pour coller à l'actualité, répondre aux commentaires)
       •   de l'endurance (pour maintenir un rythme de publication régulier)

-      Une fois lancé, le blog doit être alimenté (de nouveaux liens, réponses, commentaires, nouvelles notes) régulièrement pour continuer à susciter l’intérêt des lecteurs, il faut s’en charger quotidiennement
-      la mauvaise intervention du public
-      Archivage de l’information assez rudimentaire
-      Mise à jour technique fréquente et fortement recommandée pour la sécurité et la performance
-      certains squattent et diffusent des informations dans des blogs qui leur appartiennent pas, s’approprient  des blogs des autres ce qu’on appelle «  blogosquats »
-      L’auteur d’un blog est responsable de l’ensemble des contenus qui y sont publiés, commentaires des lecteurs incluent. Toute image d’une personne tierce requiert donc autorisation de diffusion, et les blagues de mauvais goût frisant la diffamation, le raciste ou autres sont à proscrire, car allant à l’encontre de la législation sur les limites de la liberté d’expression

Chats
-      Débattre et se renseigner sur différents  sujets
-      Rapidité de la réponse
-      Suivre un sujet donné
-      spontanéité, le chateur n’a pas le temps de penser à la réponse.
-      motivations des apprenants
-      Des entreprises ciblant les jeunes utilisent parfois les  forums pour vendre indirectement leurs produits.
-      L’utilisation de la webcam, très pratiquée durant les sessions de chat, pose des questions spécifiques de protection de la vie privée et de gestion de son intimité.


3-      Vécu personnel : feedback personnel concernant votre propre utilisation de ces outils pendant cette semaine : difficultés rencontrées, avantages perçus, avis personnel :
L’utilisation des outils de technologie de l’information et de la communication notamment le forum, le blog et le wiki durant le cours m’ont beaucoup aidé à mieux comprendre  le cours, ainsi la communication avec les autres étudiants et la possibilité de recevoir des réponses à une question   posée a pu faciliter ma compréhension du cours  cependant, j’ai trouvé quelques  lacunes quant à  l’utilisation de tels logiciels, notamment les blogs, il m’a fallu du temps pour me familiariser avec cette outil ce qui m’a empêché d’avancer dans mes  activités de plus, il faut trouver des textes pour l’alimenter
D’  manière générale, À mon avis, nous  ne sont pas assez informés sur l’importance  ces outils   et nous avons  certaines   craintes à les utiliser et je crois c’est une bénédiction pour nous de les avoir découvert pendant cette formation.
  

 Bibliographies :
ACREConception de dispositif de formation avec les technologiesDITE Master 1
EC15a: le wiki, le blog
Internet and Higher Education
http://sostice.upmf-grenoble.fr/blog-tice/?p=151
http://revue.sesamath.net/spip.php?article123
www.educnet.education.fr/.../usage-des-tic-culture-numerique

Présentation du chat


Chat :
Définition :
Le Chat est un outil de communication synchrone qui permet à plusieurs utilisateurs de discuter à temps réel. Selon Annie Corbel et al, Tous les messages tapés par les interlocuteurs sont visibles, dans l’ordre où ils ont été tapés, dans la fenêtre chat de tous les participants connectés à cette session. Chaque message est précédé du nom de son auteur (nickname).

Usages :
Les outils de chat se retrouvent dans les plateformes d’apprentissage en ligne. Ils permettent l’organisation de réunion synchrone entre les différents acteurs. Les profs l’utilisent pour des réunions de lancement et de coordination de leurs cours ou modules ou le suivi des activités des apprenants. Il permet au prof de livrer et d’expliciter les activités attendues des apprenants, mais aussi de leur faire des remarques et conseils pour la poursuite et ou l’amélioration de leur travail. Il permet aussi au prof de recevoir et de répondre aux questions des élèves. Les apprenants l’utilisent souvent entre eux pour coordonner le travail collaboratif ou en équipe. Il peut être utilisé pour engager une discussion dans l’objectif de négocier le sens d’une partie du graphe d’argumentation, coordonner l’écriture collaborative d’un texte ect.

Contexte d’utilisation :
Il est très utilisé sur les plateformes d’apprentissages qui intègrent d’autres outils de communication. Cependant certaine structure organise des chats accessible avec les téléphones portables. Il nécessite la présence simultanée des interlocuteurs d’où son utilisation pour des activités planifiées.

Cible :
Ils mettent en relation les apprenants entre eux seuls, entre eux et avec un enseignant, entre un enseignant et eux. Suivant les besoins, l’enseignant ou le tuteur dirige les interventions ou est à l’écoute des apprenants.

Feedback personnel


Vécu personnel :
L’utilisation des outils TIC pour l’éducation a été une expérience fort enrichissante pour moi. Cependant, elle n’a pas été de tous repos. En effet, il n’a pas été facile de maitriser les outils de création surtout du blog si on sait que l’attractivité dépend aussi du design. Ensuite il fallait alimenter avec des contenus pertinents qu’il fallait rechercher ou produire.
Pour le forum je suis habitué à son utilisation car j’ai une expérience de plusieurs années. La seule difficulté que j’avais, c’est qu’en répondant aux articles de mes pairs, si je mettais beaucoup de temps, je n’arriver pas à publier le message. Il fallait réécrire l’article ce qui été décourageant. Cependant j’ai pu trouver une parade qui consistait à copier le contenu du message avant de le valider. Cela me permettait de ne pas perdre le texte saisi.
Pour le blog, j’ai mis du temps à me familiariser avec les commandes notamment celle de création de nouveaux messages, d’ajout de liens (une vidéo ou audio)… Je me suis alors inspirer des blogs des camarades. L’avantage de pouvoir envoyer des invitations et recevoir des commentaires et même de faire des sondages auprès des visiteurs m’ont convaincu que le blog pouvait être un excellent outil de sensibilisation. Mon ambition de créer un blog depuis maintenant deux années pour partager mes expériences et réflexions sur le système éducatif du Sénégal me semble maintenant à ma portée. En effet je ne savais pas comment m’y prendre pour créer u blog.
De manière générale j’ai l’impression que ces outils (forum et blog), sont destinés à des publiques d’un niveau académique relativement élevé. Étant entendu que dans mon environnement professionnel j’ai plutôt affaire à des niveaux 5, j’ai des craintes quand à la possibilité de les utiliser avec ces cibles. Pour le chat il sera bien plus facile de l’utiliser.

Présentation des forums


Forum :
Définition :
Le forum est un échange de messages télématiques asynchrones entre des personnes inscrites à un forum de discussion ou à une liste de distribution portant sur un sujet donné (France Henri et al 2006). Il est également une situation de communication médiatisée ou de médiation qui donne lieu à des interactions de groupes particulières dans un espace numérique. Dans la formation, c’est outil de communication asynchrone qui est très simple d’utilisation.

Usages :
Après le faible impact des média comme la télévision et la radio dans l’éducation, les chercheurs en éducation se sont tournés vers l’informatique qui est devenu avec internet un puissant outil de communication.
Des chercheurs comme ont conçu des théories qui ont encouragé et favoriser l’utilisation des TIC dans l’éducation. La théorie dite de la distance ou du dialogue transactionnels de Moore (1993) à la suite de Rumble (1986): « Un dialogue est intentionnel, constructif et valorisé par chacun des interlocuteurs. Chacun d’eux est un auditeur respectueux et actif, chacun contribue au dialogue et construit ses propres interventions sur la base des contributions des autres. » (1993:24) va dans ce sens.
Le concept de communication médiatisée par ordinateur (CMO) et de conférences virtuelles ou électroniques (Computer Conferencing Systems) ont dans ce sens été identifié comme étant des supports à l’apprentissage, à la communication et à la collaboration (notamment Mason et Kaye, 1989 ; Kaye, 1991). Henri et Lundgren Cayrol (op. cit.) par exemple, sur la base de travaux de Laurillard (1993), ont développé une approche communicative de l’apprentissage dans laquelle la conversation tient un rôle central. Le forum est un outil qui est souvent utilisé pour l’apprentissage collaboratif et il permet aux apprenants de discuter de sujets relatifs aux apprentissages effectués. C’est alors le lieu pour les uns de poser des questions pour approfondir leur compréhension des concepts et pour les autres de mieux maitriser les contenus à travers l’exercice d’explicitation que nécessite l’aide aux pairs.
Il peut aussi être le lieu ou l’enseignant interagit avec ses apprenants sur un cours, un exercice ou toutes autres activités pédagogiques.
Sa simplicité d’utilisation et son caractère asynchrone en font un outil peu exigeant pour ses membres qui n’ont pas de contraintes de rendez vous. La taille des messages en fait aussi un outil agréable qui oblige les intervenants à être synthétique dans leur discours, ce qui est d’un avantage certain dans la maîtrise des contenus partagés.

Contexte d’utilisation :
Le forum fait partie de ce que certains appel les environnements virtuel de travail (EVT). Selon D. Peraya, C. Batier, D. Paquelin. C. Rizza, M. Vieira (2008), « Leur mise en œuvre de ces EVT va en général de pair avec la volonté institutionnelle d’innover en matière de pédagogie universitaire et, en conséquence, de faire évoluer les pratiques pédagogiques. Le plus souvent, une cellule d’innovation pédagogique est créée pour accompagner, voire piloter, le changement ».

Principes de fonctionnement :
Sizmour et Osborne (1997) proposent identifient dix catégories significatives d’interventions qu’ils appellent les ideational exchanges : l’ouverture, l’introduction, la relance, l’élaboration, la remise en question, la rétractation, l’intégration, l’invitation à prouver, l’incitation à affiner et enfin la réserve. Les logiciels enregistrent les interactions des membres des forums qui sont ensuite analysées pour l’évaluation des étudiants. C’est ainsi à partir de ces traces (nombre, pertinences et régularité des messages, réponses aux sollicitations des pairs, réinvestissement des contenus du cours dans les échanges…) que les apprenants sont évalués.
Pour F. Henri (1991), cinq dimensions génériques, chacune d’elles pouvant comporter plusieurs sous-catégories, permettent d’analyser les interactions pédagogiques. Il s’agit de « participation, social, interaction, cognition et métacognition ».

Cible :
Les forums mettent en relation les apprenants entre eux seuls, entre eux et avec un enseignant, entre un enseignant et eux. Suivant les besoins, l’enseignant ou le tuteur donne au forum une orientation particulière. Il arrive aussi que ces différentes orientations se retrouvent dans un même forum mais avec la prédominance de l’une des dimensions à chaque moment.

a. Présentation des BLOGS


Blog :
Définition :
Etymologiquement, le «Blog» est l'abréviation de «web log». «Log» signifiant en anglais «journal de bord» et «Web», est la partie d'internet qu'on consulte dans un navigateur. Un weblog est donc un journal de bord, publié sur le web et accessible à partir d'un navigateur.
Le blog est aussi un outil de construction progressive qui permet la publication par un auteur de toutes sortes d'articles.

Usages :
il permet de faire quatre activités principales qui sont publier des information, les éditer à tout moment, modifier et commenter les articles écrits. Le blog sert aussi à prendre des notes (aussi appelé K-log), à gérer une classe ou un projet, à transmettre des informations, et à créer et développer les interactions.

Contexte d’utilisation :
Un blog peut servir comme un outil pédagogique, et aider à développer les aspects suivants :
          les compétences rédactionnelles
          la créativité (pour renouveler ses sujets, ses approches, ses thématiques)
          la réactivité (pour coller à l'actualité, répondre aux commentaires)
          l'endurance (pour maintenir un rythme de publication régulier)
Le blog permet aussi aux élèves d’être actifs, d’être un explorateur autonome et un acteur médiatique de premier plan. Il permet de former les élèves et de développer leur sens critique notamment dans la pédagogie par projet.

Principes de fonctionnement :
Les blogs sont créés sur des sites dédiés comme Blogger, overBlog,... Après s’être inscrit au service à l’aide d’une adresse email, l’utilisateur a accès à un panel de gestion de son blog (Préférences, ajout d'articles, gestion des commentaires, ...) qui lui offre de nombreux outils pour personnaliser l’apparence et l’organisation de l’information sur son blog. Seul lui peut écrire et publier des articles. Les visiteurs eux ont la possibilité de faire des commentaires sur les articles. Ainsi la direction des débats est spécialement assurée par l’auteur du blog qui reçoit ensuite des feedbacks sur ses messages.
Différents contenus peuvent être publié sur un blog : ainsi les textes, les fichiers audio et vidéos, les images, les liens entre autre peuvent être publié par l’auteur et consulté par les visiteurs.

Cible :
Le blog est destiné à différents publics qui vont des amis aux larges publics en passant par les pairs, les collègues, un groupe particulier… L’auteur a la possibilité d’inviter toutes les personnes qu’ils désirent. Les visiteurs peuvent aussi accéder au blog par les moteurs de recherche.